Catégorie : Actualité

Orderbird poursuit son développement


Orderbird est une société de caisse enregistreuse sur tablette qui est en train de faire parler d’elle actuellement en raison de l’innovation du produit qu’elle commercialise. Actuellement, le groupe de distribution Metro ainsi que deux autres entreprises ont décidé d’investir dans cette jeune pousse et détiennent désormais à eux trois près de 25% du capital. À cet égard, la levée de fonds qui a été réalisée auprès du groupe Metro a été d’un montant de 20 millions d’euros, preuve du dynamisme de l’entreprise et de ses capacités à attirer des investisseurs prestigieux. L’entreprise qui fait actuellement ses débuts en Allemagne désire s’implanter rapidement dans l’Europe puis dans le monde.

Se lancer dans l’aventure start-up

Orderbird est un exemple de jeune pousse qui va sûrement devenir un acteur mondial et ainsi faire le bonheur de ses investisseurs car le potentiel de l’entreprise en termes de revenus est très important. Si vous désirez savoir comment devenir riche à l’instar des dirigeants de cette jeune start-up, alors sachez qu’il existe un moyen pour vous d’investir dans des entreprises similaires grâce aux plateformes de financement collaboratif. Cette forme d’investissement vous permettra de pouvoir gagner argent facile en vue de devenir riche en sélectionnant des entreprises innovantes en qui vous croyez et en lesquelles vous pourrez investir, même avec un montant faible. Si l’entreprise en question arrive à boucler sa levée de fonds et qu’elle devient une grande entreprise alors vous serez rémunéré à hauteur du pourcentage que vous détiendrez, ce qui signifie qu’il est véritablement possible de s’enrichir avec ce type de procédé.

Le jackpot progressif Bouncy Balls vient de tomber


C’est dans la journée d’hier qu’un joueur a eu la chance de décrocher le jackpot Bouncy Balls pour 785 435 dollars. Ce jackpot est commun à deux machines à sous en ligne que sont Fireworks Blitz et Block Bashers. Il s’agit du sixième jackpot Bouncy Balls remporté depuis son lancement il y a six ans et dont le record est fixé à plus d’un million de dollars et a été remporté en 2012 sur le casino en ligne Mecca Bingo. Le jackpot Bouncy Balls offre généralement des montants très alléchants mais tombe seulement une fois par an en moyenne.

Bouncy Balls : un jackpot du fournisseur Virtue Fusion

Le jackpot Bouncy Balls a été mis en place par le fournisseur de jeux de casino virtuel Virtue Fusion. Cet éditeur est relativement peu connu dans le monde des jeux d’argent en ligne mais propose pourtant des jeux de casino, et notamment de machines à sous, qui s’avèrent très intéressants et rémunérateurs pour les joueurs. Il est possible de jouer aux jeux de Virtue Fusion sur un grand nombre de casinos en ligne, comme le casino Redslots ou le casino Hermes. Si vous avez envie de jouer aux machines à sous de cet éditeur, afin de pouvoir remporter leurs gigantesques jackpots, n’hésitez pas à profiter des bonus proposés par les établissements de jeux virtuels. À l’heure actuelle, vous pourrez notamment bénéficier du code bonus Atlantic Casino qui peut permettre de remporter jusqu’à 2500€ lors de votre premier dépôt. Le bonus La Riviera Casino, lui aussi très intéressant, vous offre un bonus découverte d’une valeur de 200% du montant de votre premier dépôt.

Jeux d’argent : les australiens sont les plus grands dépensiers


D’après le Bureau Australien des Statistiques, les australiens s’avèrent être les joueurs les plus dépensiers de la planète. Ils ont ainsi augmenté leurs dépenses relatives aux jeux de plus de 6 % cette année entre septembre 2014 et septembre 2015. Par ailleurs, cette hausse de 6,1 % représente le double de la croissance économique du pays.

Les australiens ont ainsi perdu près de 17,5 milliards de dollars en jeux d’argent sur un an, que ce soit dans les casinos en ligne ou terrestres, les jeux de loterie ou encore les jeux à gratter. Ramenées à chaque habitant, ces pertes représentent 730 $, en comptant également les enfants.

Malgré cette augmentation des dépenses de jeux, le nombre de joueurs australiens a fortement baissé ces derniers mois mais également ces dernières années. Pour preuve, la part de personnes ayant au moins joué à un jeu d’argent dans l’année est passé de 80 % il y a 15 ans à 64 %.

Ces résultats reflètent le véritable fléau que représente le jeu compulsif en Australie. En effet, moins de personnes s’adonnent aux jeux d’argent, mais globalement, les joueurs dépensent de plus en plus. C’est pourquoi un nombre croissant de personnes critiquent la multitude de « pokies », des machines à sous vidéo réputés dans le pays, qui sillonnent le territoire, que ce soit dans les casinos, les discothèques ou encore les pubs. Ces jeux d’argent disponibles de partout incitent ainsi les habitants à jouer. Mais au-delà des pokies, ce sont surtout les paris sportifs qui attirent le plus les joueurs australiens. Quant aux jeux disponibles en ligne, seuls 5 % des joueurs se rendent sur Internet pour y jouer.

Les français délaissent la bourse


Les épargnants français sont de moins en moins nombreux à investir leur argent en bourse. Selon l’Autorité des marchés financiers, un seul particulier sur neuf possédait des valeurs mobilières en 2015, contre un sur cinq en 2009. Par ailleurs, les épargnants investissant dans des actions boursières sont majoritairement des personnes d’un âge mûr et d’une situation financière aisée.

Les placements en assurance-vie en unités de compte ont quant à eux fortement augmenté, en passant de 8 à plus de 10% entre les années 2009 et 2015. D’après l’Association française de l’assurance, la collecte brute de l’assurance-vie était fixée à 89 milliards d’euros depuis le début de l’année 2015. La collecte nette était établie à 17,3 milliards d’euros dont 9,1 milliard d’euros (soit plus de la moitié) étaient placée sur des contrats en unités de compte.

La stratégie d’investissement liée au montant du patrimoine

D’après l’AMF, le montant du patrimoine d’une personne détermine généralement sa stratégie d’investissement. Ainsi, les particuliers détenant 15 000€ d’épargne vont pour la plupart placer leur argent sur des livrets et seulement 10% ans va opter pour des valeurs mobilières. Ceux possédant jusqu’à 150 000€ ont tendance à diversifier davantage leurs investissements, en conservant toutefois une majorité de placements sans risque, comme par exemple l’assurance-vie en fonds en euros. Et au-delà de 150 000€, les épargnants placent une grosse moitié de leur patrimoine financier dans des placements plus risqués de type assurance-vie en unités de compte ou encore valeurs mobilières. Il est à noter que les personnes appartenant à cette catégorie sont en général des hommes dont l’âge varie entre 45 et 75 ans et qui exercent une profession libérale.

L’investissement en ligne

On remarque également une tendance haussière concernant la souscription de produits d’épargne directement sur internet. De nombreux épargnants font ainsi le choix de passer par des banques en ligne comme par exemple Fortuneo et Boursorama Banque pour ouvrir leur livret bancaire, leur assurance-vie ou encore leur PEA ou leur compte-titres. En effet, ouvrir un compte bancaire ou tout autre produit chez une banque en ligne est synonyme d’économies sur les différents frais (gestion, dossier…) mais également de forte rentabilité, que ce soit sur les livrets d’épargne ou les fonds en euros.