Question-College.fr

Quel âge les collégiens ont-ils ?

vendredi 28 août 2009 par Bashogun

Les données du Ministère permettent de cerner de manière très précise l’âge des élèves accueillis au collège. Ce n’est pas inutile, car de nombreuses études montrent que le retard influe sur le devenir scolaire des élèves.

Le tableau appelle plusieurs remarques.

L’âge pris en compte est celui au 1er janvier de l’année scolaire en cours.

D’abord, on constate que près de 8 élèves sur 10 arrivent au collège « à l’heure » ou en avance, mais surtout qu’ils sont près de 2% à y entrer avec un retard de 2 ans ou plus. De la sixième à la troisième, cette proportion fait plus que doubler. C’est la progression la plus forte, ce qui doit nous interroger : si les redoublements ne permettent pas de remettre les élèves sur le chemin de la réussite, voire grèvent leur parcours scolaire, quelles sont les mesures alternatives à mettre en place, à l’école et au collège ?

JPEG - 21 ko
IREDU - Evolution des acquis et retard scolaire

L’étude de l’IREDU   publiée dans le Cahier 38 apporte des éléments statistiques éclairant sur les effets du retard scolaire. Les données portent sur une cohorte d’élèves scolarisés dans 6 collèges publics de la même circonscription scolaire. Le retard constitue le facteur le plus déterminant dans l’évolution des écarts d’acquisitions en mathématiques entre les élèves (19 points) entre le CE2 et la cinquième..

En fin de 5ème, les élèves en retard scolaire ont un score inférieur d’un écart-type à la moyenne ce qui est considérable ; l’écart n’était que de 0,6 écart-type à l’entrée au CE2. On remarquera néanmoins qu’à l’entrée en 6ème, l’écart moyen était plus important qu’en fin de 5ème puisqu’il atteignait 1,4 écart-type.

Il faut préciser que les élèves en retard sont ceux qui ont redoublé, soit la classe de CE2, soit une classe dans les années précédentes. Les élèves de la cohorte qui ont redoublé plus tard, ou ont été orientés vers l’enseignement adapté (SEGPA  ), ne sont plus pris en compte, et auraient sans doute accentué l’écart en cinquième.

JPEG - 18.2 ko
En Education prioritaire

On peut distinguer selon le classement de l’établissement. A l’entrée en 6ème, ce sont plus de 30% des élèves de RAR   qui ont un retard d’un an ou plus et 24% en RRS  , contre 14,5% ailleurs.

L’étude de l’IREDU   fait apparaître que le mois de naissance, au moins à l’école élémentaire, a un effet significatif puisque « les élèves nés en décembre affichent un handicap d’environ 6 points (soit plus d’un demi-point par mois de naissance) par rapport à leurs camarades nés en janvier » dans les évaluations CE2. Il est probable que ce phénomène se poursuive au collège.

On peut s’étonner de la forte proportion d’élèves de troisième d’Insertion qui ont 14 ans ou moins. Ces classes spécifiques, qui devaient disparaître progressivement depuis 2004 mais qui ont été relancée peu après, scolarisent des élèves en grande difficulté scolaire pour tenter de les mener vers un CAP  . Il est regrettable que le tableau n’apporte pas de données sur les quatrièmes aménagées.

Plus étonnant encore, les élèves en pré-apprentissage (CPA  , CLIPA   ou Apprenissage Junior) sont particulièrement jeunes puisque la grande majorité a 13 ans, voire moins. Mais peut-être est-ce là un effet dû à l’intégration des dispositifs relais, alors que leurs objectifs et leur mode de fonctionnement n’ont rien à voir...

Enfin, signalons que la scolarisation des élèves en situation de handicap dans le second degré présentait un important retard qu’il est en train de combler depuis la loi du 11 février 2005.



Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 64875

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Références  Suivre la vie du site Les élèves au collège  Suivre la vie du site Qui sont les élèves ?   ?

Logo SPIP Site réalisé avec SPIP + squelette ALTERNATIVES librement adapté

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide ! Creative Commons License